Accueil

 

Cochon-où ?

Dans l'cochon, tout est bon
                                                      

Andouille - Andouillette

Fabriquées l'une et l'autre avec les tripes et l'estomac du porc introduits à la main dans un boyau de porc. L'andouille se mange crue, l'andouillette se grille ou se poêle. Evitez de traiter quelqu'un d'andouillette, on vous regarderait d'un air navré. Par contre andouille se porte bien au pays des insultes. Mieux même "triple andouille" assoit de manière irréfutable  l'état de la personne.                                                                         

      

Lard

Le lard gras est la graisse de couverture du porc, alors que le lard maigre est pris dans la poitrine. Ces parties du cochon ont donné naissance à tout un panel d'insultes : gros lard, tête de lard, faire son lard, rentrer dans le lard, lardon, etc...
                                                                                       

Bacon

Pièce de porc crue, salée, fumée que les Anglais affectionnent particulièrement grillée au petit-déjeuner, sous des oeufs caoutchouteux.

Longe

Partie supérieure du porc qui comprend la pointe, le filet, le carré de côtellettes, l'échine et la palette.

Barde

Mince bande de lard gras qui sert à envelopper les morceaux à rôtir et à tapisser les terrines. Ne chante pas le soir au fond des bois.

Mortadelle

Gros saucisson d'Italie préparé avec de la viande de porc et de boeuf auxquelles on ajoute du lard. Ce mélange est salé, fumé et farci aux pistaches.

Boudin

Le boudin noir se compose d'un mélange de sang de porc, d'oignons émincés et de gras dur haché, enfilé dans un boyau de porc.

Le boudin blanc, truffé ou non,se compose de farce de viande de porc, de lait et d'oeufs, parfumé au porto et entonné dans un boyau de porc. Ne jamais traité sa copine (blanche ou noire) de boudin, sauf à désirer prendre deux baffes.

Morteau

Grosse saucisse fumée à cuire qui tire son nom de sa ville d'origine.

Oreilles

Morceau de roi pour les anciens. C'est sans doute de là que découle l'expression "avoir l'oreille du ministre"

Cochon de lait

Jeune porc qui tête encore sa mère et qu'on mange après l'avoir fait grillé à la broche, comme de vilains cochons sans coeur que nous sommes.

 

Palette

Morceau savoureux qu'on cuisine frais rôti, ou demi-sel dans la potée ou la choucroute.

Le papa Dupanard
a souvent fait son lard
au retour d'Birirbi

                                            Robert Desnos

Coeur (justement)

Se prépare grillé, poêlé, en ragoût, en brochettes. D'où la réplique célèbre "je me demande si César coupe à coeur ?" qui veut tout simplement dire "je me demande si les brochettes sont cuites."

       

Panne

Graisse internet du porc qui, en fondant, devient saindoux.

Petit salé

Viande de porc conservée dans la saumure.

Côtes, Côtelettes

Trois parties du cochon permettent de tailler des côtes : le filet, le carré et l'échine. Avoir les côtes en long ne désigne pas une partie longilligne de la bête, mais une personne paresseuse. Et si l'on vous propose de vous travailler les côtelettes, sauvez-vous à toute jambe. Ce n'est pas bon signe !

Rognon

Après l'avoir paré et fendu en deux, il se grille, se poêle ou se transforme en brochettes. Parfois les esprits mal intentionnés confondent les reins et les testicules (appelés rognons tous les deux - il est vrai que le mot "couille" fait beaucoup moins joli sur l'étiquette) qui n'ont pourtant aucun lien de parenté.